Racine du site Site en français Castellano / Español English
» Les Explorateurs
» Les Découvertes
» Divers
Me contacter       Babelfish translator   Traducir en Castellano Traducir em Portuguese Traducire en Italiano Translate in English  
Générateur de curriculum-vitae gratuit
Les Explorateurs Lundi, 11 Décembre 1567
Accueil
Rappel des règles Nous contacter
Le Nouveau Monde. XVIème siècle : Débarquement



           Vous avez quitté l'Espagne il y a quatre mois, embarquant à bord de la "Juanita", une fière caravelle de 100 tonneaux. A son bord, quatre vingt cinq hommes d'équipage, pour la plupart espérant découvrir une vie meilleure. Les histoires de cités perdues regorgeant de richesses ont parcouru le royaume, réveillant les esprits aventuriers. Vous même avez entendu parler de cet or que l'on pouvait ramasser à même le sol. Cela a suffi à vous décider. Vous avez quitté l'Estremadura, pour vous rendre à Seville.


           A cette époque, tous les navires en partance ou en provenance d'Amérique devaient passer par Seville, au fond de l'estuaire du Guadalquivir. Quand vous êtes arrivé à Seville, vous vous êtes dirigé vers le port. Vous avez cherché les navires qui partaient pour les Indes. Vous vous êtes inscrit à bord de la "Juanita", commandée par le capitaine Esteban Balboa, un vieux loup de mer, issu de la noblesse madrilène. Le voyage s'est déroulé sans histoire. Après deux mois sans la moindre terre, le navire a fait escale à La Navidad, où fut fondée la première maison de l'empire colonial par Christophe Colomb cinquante ans auparavant. Et a fini son périple à Cuba.


L'arrivée au nouveau monde


           Vous vous apprêtez à débarquer du navire. Enfin! La terre ferme. Au dessus de votre tête, les mouettes volent bruyamment. Les navires s'alignent fièrement. Galions, nefs, caravelles. L'air est imprégné par les mille odeurs du port : poisson, cuisine, fond de cale qui s'accentuent avec la chaleur. Sur le quai du port, des badauds sont venus voir l'arrivée du navire. C'est toujours un spectacle de voir les nouvelles têtes. Il y a parfois ... des jupons bien portés, et ils sont trop rares pour les manquer.

           Votre visite peut commencer. Sur la gauche, ce qui semble être une taverne. L'intérieur, sombre, vous empêche de distinguer quoique ce soit. En face, une ruelle qui remonte. A gauche et à droite, les bords du quai se prolongent.

Que faite vous ?
- Vous remontez la ruelle ?
- Vous entrez dans la taverne ?
- Vous longez le "Quai de Droite" ?
- Vous longez le "Quai de Gauche" ?
Réalisé par  Les Explorateurs   
© Copyright 2004 Mooldoo